RDV écourté

        Hier soir j’étais très nerveuse de ce rendez-vous. je n’ en ai pas parlé à Alain mon mari. j’ai pensé qu’il prendrai ma nervosité pour une excitation . Il est vrai que je ne suis pas seulement intimidée par cet homme. j’ai très envie de communiquer avec lui. je ne sais pas pourquoi. j’ ai l’impression d’avoir quelque chose à lui dire. je ne sais pas quoi à vrai dire. Pour me calmer j’ai essayé d’écrire.

Que faire ? quoi dire ? De quoi parler ?

si j’ai le courage …

Ou bien de rester ou bien de m’en aller ?

« Qui étiez vous autrefois ? »

Le calme sera la meilleure défense

mais le calme est au -delà de mon coeur .

Quelle est cette précipitation ?

je suis subjuguée…..Sous le joug? mon jugement est anéanti

je suis dans une étreinte.

 

   J’ai attendu une demie heure au rendez-vous. Si ça avait été un rendez -vous amoureux je peux jurer que je ne serai jamais restée . Il a jeté un coup d’oeil dans le bar et ne m’a pas reconnue . Alors je me suis levée pour aller à sa rencontre. je l’ai rattrapée au moment ou il renfourchait sa moto. Il s’est excusé et nous nous sommes dirigé vers le bar . Il m’a fait des compliments sur ma jupe à volants. Nous avons commandé un verre et comme il connaissait le patron du bar il s’est mis à lui parler  au moins 10minutes.  Je n’étais pas très contente mais il s’est passé quelque chose d’étrange ! Alors que je l’observais en train de discuter j’ ai senti que j’avais envie de lui…. Oui c’est bien ça ! un désir sexuel sur mon fauteuil  ! je crois que ça ne m’étais jamais arrivé de désirer un homme soudainement alors que la situation en s’y prête pas ! j’ai observé mon verre en me demandant s’il y avait des aphrodisiaques dans le cocktail ! lorsqu’il a daigné me parler j’ai été très maladroite ! j’avais perdue mes moyens ! Il m’a reparlé de ma robe alors je suis partie sur un sujet débile à propos de mes tenues et des collègues que j’avais eu dans les différentes boites où j’ai travaillé. Ils étaient plus ou moins respectueux … Ce n’était vraiment pas le genre de sujet que je comptais aborder … Au bout d’une heure je me suis dit qu’il valait mieux que je me sauve. Il me faisait parler de moi, j’en avais honte parce que j’étais dans la séduction …Ce n’était ni ce que j’avais prévu ni ce que je voulais et pourtant j’étais bien là  et j’y serai resté encore des heures.

j’ai pris congé en disant que je recevais du monde chez moi ce qui était vrai. Il m’a raccompagnée en disant que l’apéro lui avait plu et qu’il me rappellerait . je me suis demandée pourquoi il voulait me rappeler. j’ai pensé que ma conversation avait été bien familière par moment. je ne sais pas pourquoi je lui ai parlé de ma vie, de mes sentiments et de ma difficulté à avoir une vie affective stable ! Quelle honte !

Il a enfourché sa moto et il est parti . j’étais terrifiée de ce que je venais d’affronter et je me sentais aussi toute gaie . Bon , j ‘avais vaincue ma timidité tant bien que mal…C’était déjà ça !

J’ai eu envie de courir mais j’avais des mules à talon . je me suis contentée de sourire en marchant jusqu’à ma voiture…

j’avais eu envie de lui …et alors ? Peut être que cela allait ranimer ma libido à la maison aprés tout.  Je suis capable d’assumer à mon âge….

je me hâte d’aller finir mon repas pour mes invités.

 

 

 



L'évasion d'un Ange Etrange... |
Les manuscrits de Kelliloute |
AMACINE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | le ciel interdit-roman en l...
| colombine40
| Quand ma plume parlera